1commentaire

Livret A : Valérie Pécresse nous fait aimer la politique (oui, c’est ironique)

Valérie Pécresse

© Marie-Lan Nguyen

Au cas où vous ne suivriez pas les informations en cette fin août, sachez que le gouvernement a décidé de relever le plafond du livret A de 25%. Valérie Pécresse, ministre du Budget sous l’ère Sarkozy, a aussitôt réagi de la manière suivante :

« Les Français vont être incités à investir dans le livret A au lieu d’investir en actions, dans le financement de nos entreprises »

Voyez-vous, quand j’ai appris cette mesure, je me suis fait exactement la même réflexion qu’elle. Puis, au bout de 10 secondes, je me suis rendu compte que j’étais crétin. Car le Français qui place son argent dans le livret A, le Français moyen, c’est-à-dire moi (et probablement vous) n’est pas le même Français qui investit en bourse. Mettons nous tout de suite en situation en imaginant la réflexion d’un actionnaire apprenant la stupéfiante nouvelle :

Mon Dieu ! Le plafond du livret A vient d’être relevé de 25%, passant de 15 300€ a 19 125€. Vite, je vais vendre toutes mes actions Apple et placer l’argent sur ce livret dont le taux d’intérêt faramineux de 2,25% semble me promettre une richesse incommensurable d’ici quelques millénaires !

Vous en conviendrez avec moi, ce genre de raisonnement est totalement absurde. Non, Valérie, le Français qui souhaitait investir en bourse n’y renoncera pas pour placer son argent sur le livret A simplement parce que qu’il peut y déposer 4 000€ supplémentaires. Mais je dois vous avouez quelque chose. En réalité, Valérie sait très bien tout cela. Elle se contente simplement de pratiquer ce que le jeu politique attend d’elle : l’opposition systématique. En gros, elle fait sa langue de vipère. En gros, elle fait sa politicienne. Et on se demande pourquoi les Français se désintéresse de la politique…

PS : si vous avez des actions Facebook, oubliez tout ce que je viens de dire. Vendez et placez votre argent sur le livret A, il y sera plus en sécurité.

Un commentaire pour : « Livret A : Valérie Pécresse nous fait aimer la politique (oui, c’est ironique) »

  • Surtout que de mémoire, les fonds du livret A gérés par la Caisse des Dépôts et Consignations sert à financer les PME françaises… Peut être que ma’am Pécresse ne le sait pas….

Laisser un commentaire pour : « Livret A : Valérie Pécresse nous fait aimer la politique (oui, c’est ironique) »

Votre email ne sera jamais communiqué. * champs requis