Les Déportés du Cambrien

deportes-cambrien-robert-silverberg

Auteur :

Genre :

Thèmes abordés :

A première vue, ce roman fait un peu penser à la série télé Terra Nova : grâce à une technologie de voyage dans le temps unidirectionnel (on peut y aller, mais pas revenir), des êtres humains sont envoyés dans le passé à l’ère cambrienne. La comparaison s’arrête là, car si les colons de Terra Nova représentent un espoir de renouveau pour l’humanité, les Déportés du Cambrien sont des exilés politiques envoyés à une époque drôlement tristoune où les continents de la Terre sont encore stériles, la seule vie non-humaine se trouvant dans les océans.

Une lecture agréable avec comme toile de fond la lutte contre le totalitarisme. Le roman ayant été publié en 1967, on peut imaginer que Robert Silverberg avait l’URSS en tête au moment de son écriture, bien que le régime imaginé n’ait rien du communisme…

Un commentaire pour : « Les Déportés du Cambrien »

  • C’est trop grand l’URSS pour rentrer dans la tête d’un écrivain… même si il a la grosse tête !

Laisser un commentaire pour : « Les Déportés du Cambrien »

Votre email ne sera jamais communiqué. * champs requis