Référencement : nos 3 conseils pour réussir l’achat de sites existants

En termes de stratégie de référencement, l’achat de sites existants est une solution infaillible. Les avantages qui y sont rattachés sont nombreux, pourtant, cette solution n’est que très peu connue. Prévoyez-vous de vous lancer en terre inconnue ? Voici 3 conseils pour réussir.

Choisir un site avec un trafic consistant

C’est la règle pour réussir votre achat de site. Après tout, s’il fallait acheter un site simplement parce qu’il s’agit d’une solution en vogue, cela n’en vaudrait pas la peine. Étant donné que l’objectif de l’achat de site est de récupérer le trafic et les positions SEO du site, il est primordial que celui-ci ait un trafic consistant.

Vous pourrez alors profiter de son potentiel, de ces backlinks existants, éventuellement de son mailing list ainsi que de son ancienneté. Il vous suffira, ensuite, de faire migrer le site vers votre domaine. On recommande surtout d’opter pour des sites dont le domaine a expiré. Plus d’infos ici.

Choisir un site en lien avec votre thématique

Pourquoi dépenser une fortune pour acquérir un site ayant un trafic élevé si celui-ci n’aborde pas une thématique similaire à votre site Web ? Vous l’aurez donc compris ! Il est essentiel que le site que vous rachetez aborde la même thématique que le vôtre ou du moins une thématique connexe. Cela vous permettra d’exploiter le même balisage sémantique. Votre grappe de mot-clé ne sera que plus enrichie.

Bien évaluer le coût réel de l’acquisition

La raison pour laquelle la solution de l’acquisition de site Web est aussi peu connue est son coût. On estime qu’en fonction de la notoriété du site, leur valeur varie de quelques centaines d’euros à des milliers d’euros.

En règle générale, l’acquisition se fait sur la base de la valeur  réelle du site. Si plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, l’évaluation de la valeur réelle se fait sur la base des recettes annuelles du site. Le juste prix correspond donc au double des recettes annuelles.